Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

DECLARATION PREALABLE

CE DOSE DU 21 DECEMBRE 2017

 

 

Après les élections, FO a décidé de déposer des recours sur les listes CE de la CFE-CGC pour le non-respect de la mise en œuvre de la mixité proportionnelle ;

 

Face à la contestation en justice par FOCom et la CFDT de ses listes non conformes, la CFE-CGC d'Orange se pose en victime pleurant tout particulièrement sur ses élues qui risquent d'être invalidées, et tente de nous faire porter la responsabilité de cette situation.

 

Or il en va entièrement de sa faute. En effet elle a fait le choix, en toute connaissance de cause, de ne pas respecter les dispositifs sur la proportionnalité et l'alternance contenus dans la loi Rebsamen (que FOCom a âprement combattue à la différence de la CFE CGC).

 

La Direction de la CFE CGC d'Orange a ainsi délibérément mis en situation d'invalidation et donc d'échec des femmes (et des hommes, soulignons-le !) qui se sont portés candidats sur ses listes et lui ont fait confiance. Et ce dans toutes les DO et Divisions sauf la DO Nord. Elle escomptait sans doute que les autres OS qui ont respecté la loi, avec les difficultés que l'on sait, ne contesteraient pas leur pratique illégale. Pour rappel lors des négociations pré-électorales toutes les organisations syndicales ont reconnu la difficulté de l’application de cette règle de la mixité proportionnelle dans le montage des listes.

 

Il faut rétablir la réalité des responsabilités y compris auprès des élus invalidés. FO fier de ses valeurs, ne se laissera pas intimider

  

La présentation aux OS le 12 décembre dernier, de la situation à mi parcours du plan Essentiels 2020 a satisfait les investisseurs et analystes par « la clarté des messages qui ont dissipé leurs inquiétudes concernant nos Capex, notre position sur les RIP, notre activité Wholesale, notre politique de M&A et nos coûts ».  Si nous nous félicitons des efforts réalisés et des choix pertinents en termes d’investissement sur les réseaux, les nouvelles technologies et services, la diversification de nos activités, la conquête de nouveaux territoires et l’anticipation (digitalisation et Intelligence Artificielle…). Nous serons moins enthousiastes sur le volet social et humain du bilan et attendons des éclaircissements sur les perspectives. De combien de recrutements disposerons-nous pour faire face aux enjeux ? Quelle sera la courbe des effectifs ? Quelles mesures seront adoptées pour accompagner les changements, prévisibles mais jusqu’à présent non maîtrisés, en termes de métiers, d’organisation et d’activités ?

Nous nous inquiétons de l’accentuation de la pression sur les coûts qui, certes, satisfait les actionnaires mais se traduit par une dégradation des conditions de travail

A mi-parcours d’Essentiels 2020, le groupe a dépassé son objectif de 3 Mds d’économie brute souhaitée sur 2015-2018. Il prévoit désormais d’économiser 1 Md supplémentaire sur ses coûts en 2019-2020, en utilisant « les leviers de la digitalisation, de la simplification et de la mutualisation ».

Leviers déjà mis en œuvre dans le cadre des fusions des UI, et sur lesquels FOCom émet de vives réserves.

L’accompagnement du changement nécessite des moyens que ce soit en formation adaptée et de qualité ou en reconnaissance.

Cela aussi doit être budgété dans la transparence.

Seule réponse tangible et satisfaisante, à ce stade, à nos desiderata : le TPS va être maintenu. Et la partie n’est pas finie :

 

En cette période de Noël , nous osons espérer que la hotte du Père Noël de la DOSE sera propice aux souhaits des salariés de la DOSE dans les négociations à venir …

 

Nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d’année. 

 

 

Tag(s) : #CE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :