Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 DECLARATION PREALABLE FOCom  CE DOSE VENDREDI 17 MAI 2019
Madame la Présidente, Monsieur le Secrétaire Mesdames et Messieurs

 

D’ordinaire, nous commençons par un billet de notre confédération mais nous dérogerons ; le calendrier, la sortie du rapport SECAFI nous incitent à rappeler en partie, le message de notre PDG Stéphane Richard le 18 avril dernier. Je cite :

 

« Du 6 mai au 12 juillet prochain, se tiendra le procès de la crise sociale de France Télécom. Cette étape importante sera un moment douloureux, tant pour les familles et l’entourage des salariés directement concernés que pour l’ensemble de l’entreprise.

 

France Télécom a connu une crise sociale et humaine majeure ; il appartient à la justice d’apprécier les responsabilités. Mon devoir, notre devoir, est de nous rassembler pour traverser ensemble cette période, en étant plus que jamais soudés. J’ai souhaité que soient renforcés les dispositifs d’écoute et d’accompagnement des salariés mais je vous demande surtout de redoubler d’attention et de bienveillance à l’égard de toutes celles et ceux qui en auront besoin.

 

Si cette période peut raviver des douleurs ou générer des inquiétudes, cette époque appartient néanmoins au passé. Orange a su se transformer et déployer un ensemble de dispositions, visant à prévenir la souffrance au travail et les risques psychosociaux, sans précédent dans les grandes entreprises françaises. Ensemble, nous avons largement repensé l’entreprise, dans  son  organisation,  son  management  et  ses  modes  de  fonctionnement.

Ensemble, nous avons su créer un véritable collectif qui se reflète dans votre fierté d’appartenance à notre entreprise.

 

Loin d’être figé, notre modèle social s’enrichit chaque année de nouvelles avancées et de nouveaux accords. Nous pouvons toujours faire mieux et nous ne devons jamais relâcher la vigilance.

 

Comme c’est le cas depuis bientôt 10 ans, je continuerai pour ma part à être particulièrement attentif à la qualité du climat social de notre entreprise et au bien être de chacune et chacun d’entre vous. Je mesure la grande solidarité qui anime les femmes et les hommes de notre groupe, et compte sur vous pour continuer de l’illustrer au quotidien »

 

Alors nous espérons oui espérons que le message de Stéphane Richard soit bien compris. !

 

Nouvelle organisation, nouvelle  direction, et une unité traduit les accords signés à sa convenance.

Les accords télétravail et vie pro/vie perso sont revus en occultant l’esprit même de ces accords et en faisant fi du respect des salariés.

Aussi le SCO décide d’imposer aux salariés et particulièrement aux télétravailleurs des jours communs de présence sur site : 2 jours !!

Il parait que cela s’appelle « SCOSE DEMAIN : vivre ensemble »

Ce projet devait initialement répondre aux attentes des Conseillers avec agilité et émotion pour qu'ils soient acteurs de SCOSE DEMAIN

De quoi nous interroger !

les SCO ne tiennent pas l’affiche au regard des échelles d’auto positionnement du stress dans le rapport SECAFI, alors au SCOSE tout est fait pour développer pression, contrainte et stress au travail !

Le tout évidement par un passage en force et même une clause de réversibilité pour les télétravailleurs qui n’adhéreraient pas au super projet !

Quant au passage devant les IRP c’est sans appel

Les élus FO du SCOSE ont batailler pour que ce projet passe en CHSCT à suivre donc !! . FO est et restera vigilante.

 

Parce que dans les unités de la DOSE, il existe des fermetures pour lesquelles tout est mis en œuvre pour faire en sorte que cela passe sans problème, afin presque.

Reprenons et rappelez-vous la fermeture du site de Marseille Sablier.

La Direction, à coup de réunions de plateau, d’entretien RH, d’entretien managérial, a fait aux salariés concernés, des promesses qui se sont avérées      fantôme !!!!!

 

Même si ces promesses sont inscrites  dans un accord que vous avez signé, sans aucune demi-mesure, vous avez pris le parti dirons-nous de la négligence ou du mépris !!!!!

 

  • La prime d’achat d’un véhicule est donnée au bon vouloir des directions
  • les primes d’aggravation de temps de trajets, même s’il est noté dans l’accord qu’elles seront payées sur le déclaratif, sont décidées par les DRH respectifs. On en arrive à des aberrations hallucinantes où des salariés venant hors Marseille côté sud, ont moins d’aggravations que des salariés intramuros (qui ont le maximum)

Faire ce genre de petites économies sur des salariés subissant une fermeture de site est pitoyable.

Vous avez surement oublié que cette fermeture a généré

  • du stress,
  • de la fatigue
  • des changements de métiers (actuels et futurs)
  • a eu de forts impacts sur la vie privée
  • a eu de forts impacts économiques

L’AD SE pratique régulièrement les fermetures de boutiques et c’est avec un réel tour de passe passe que les salariés sont accompagnés. Malheureusement face à ces fermetures c’est avec habitude, que FO est, et reste vigilante.

 

Le plus pitoyable dans tout ça, c’est que nos directions respectives ne se privent pas en parallèle de dépenser lors de séminaires ludiques comme par exemple dernièrement à Disney !!!!

Donc Madame la Directrice, en ces temps de procès nous rappelant les heures sombres de notre  entreprise,  il  est  temps  d’assumer  les  décisions  de  l’ancienne  direction  et  de compenser  au  mieux  les  dégâts  qu’elle  a  causé  surtout  au  vue  des  millions  d’euros économisés et gagnés lors de libération de site comme par exemple Sablier !!!!

 

Et que dire de l’application discriminante de la note de service sur les frais professionnels. Une explosion des frais ca alors !

ce n’est pas en élargissant notre territoire et en éclipsant les possibilités de coop net skype visio et autres que les frais diminueront .

Cependant  à part le fait  de différencier les salariés d’Orange entre eux, l’aberration  va jusqu’à imposer un type de voyage quand un autre choisi par le salarié est moins cher.

Nos managers auraient ils perdu leur bon sens ?

 

Nous avons le mois dernier demandé à notre nouvelle Directrice de se pencher sur les dossiers latents et c’est avec un réel étonnement que nous constatons  ….

Oui pour la reloc de Nice Lingostière oui pour la reloc de Aix La Pioline Oui pour AIX les Allées Provenciales oui pour Nice Jean Médecin Oui pour Gassin

Nous en resterons là le reste du PSD est nettement moins réjouissant.

 

La lecture du bilan emploi 2018 est une redite de celui de 2017…

Perte  d’effectifs,  pyramide   des   âges   affolante,   perte   des   compétences,   du    savoir…recrudescence de la sous traitance

Comment atteindre les objectifs exponentiels ? Encore  de  la  magie ?   non,     la    grande  richesse      de  notre  DO,    un  personnel  très professionnel, mais si mal reconnu.

Merci de votre écoute .

Tag(s) : #CE, #CE DOSE

Partager cet article

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :