Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alors que la Convention 190 de l’Organisation Internationale du Travail sur la violence et le harcèlement dans le monde du travail est entrée en vigueur le 25 juin 2021, les syndicats mondiaux lancent une boîte à outils pour soutenir la Convention 190 (C190) et sa Recommandation 206 (R206). Le manuel fournira à des milliers de syndicats du monde entier des outils essentiels pour lutter contre la violence et le harcèlement dans le monde du travail et pour développer des solutions sur le lieu de travail, en mettant un accent particulier sur la violence et le harcèlement sexiste et pour garantir que la violence ne soit plus considérée comme « faisant partie du travail ». La boîte à outils permet également la mise en œuvre de formations visant à sensibiliser salariés et représentants syndicaux pour la ratification de la C190 dans leurs pays.

Affectant des millions de travailleurs dans le monde, les agressions physiques, les brimades, le harcèlement sexuel, les abus en ligne, la violence économique et les pratiques de travail abusives sont les formes de violence les plus répandues dans le monde du travail.

Les rapports sur l’épidémie de COVID-19 montrent que tous les types de violence à l’égard des femmes et des filles se sont intensifiés dans le monde au cours de l’année écoulée, rendant les travailleuses particulièrement vulnérables. Un manque de volonté des politiques et de soutien des employeurs pour répondre et prévenir cette violence a généré de l’anxiété, des maladies mentales, une diminution des performances au travail ou un impact sur les revenus des femmes.

La violence domestique, bien qu’ayant lieu en dehors du lieu de travail, peut également avoir des implications physiologiques et physiques importantes sur les travailleurs maltraités.

La Convention et la Recommandation s’étendent à tous les secteurs – public et privé – ainsi qu’à l’économie informelle, et sont les premiers instruments internationaux de ce type. Avec l’adoption de ces normes, chacun a désormais le droit de vivre dans un monde exempt de violence et de harcèlement.

 

La boîte à outils en cinq points

1 – Encourager la discussion sur la violence et le harcèlement et les violences basées sur le genre dans le monde du travail ;

2 – Faire connaître la Convention 190, la Recommandation R206 qui l’accompagne et son importance pour les travailleurs – en particulier les travailleuses ;

3 – Encourager les syndicats du monde entier à faire campagne pour la ratification de la Convention 190 et sa mise en œuvre effective conformément à la Recommandation 206

4 – Encourager les syndicats à utiliser ces instruments pour intégrer la Convention 190 dans l’agenda des négociations syndicales ;

5 – Construire des syndicats plus forts pour permettre aux travailleurs de faire valoir leurs droits à un monde du travail exempt de violence et de harcèlement.

Tag(s) : #SANTE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :