Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

     

   En réunion de concertation le 19 juillet, la direction a affirmé que les compétences resteraient au cœur de la stratégie d’Orange. Mais elle a également annoncé qu’un nouveau dispositif serait mis en place en 2023 et ce, de manière unilatérale. Nous considérons qu’en négligeant ainsi le dialogue social, la direction mettra en échec le système de reconnaissance et les salariés concernés.

C’est pourquoi, le 30 août, en tant que signataire de l’accord RCQ 2017-2021, membre actif de la commission de suivi et signataire du projet de prorogation pour l’année 2022, FOCom a adressé un courrier à la direction. Nous demandons l’ouverture d’une négociation portant sur la reconnaissance au travail et l’évolution professionnelle des salariés d’Orange SA.

Comme le démontrent les résultats de l’enquête triennale 2021 sur les conditions de travail et de stress, les salariés ont sanctionné le thème de la reconnaissance qui est vecteur d’une insatisfaction générale grandissante (indicateur en baisse de -5 points).

Nous proposons de réformer le système en place pour corriger les dysfonctionnements et apporter en négociation des propositions d’évolution favorables à l’intérêt des salariés. FOCom a toujours démontré sa volonté de négocier et défendre les situations individuelles et collectives.

La reconnaissance au travail est un levier d’engagement puissant et plus que jamais, le nouveau dispositif doit être ambitieux et bénéficier à tous.

[Lire le courrier adressé à Gervais Pellissier]

Share on Facebook
Tag(s) : #REMUNERATION

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :